Aller au contenu

Road-trip à moto en Pyrénées ariégeoises et Hautes-Pyrénées

    Les Pyrénées ont une particularité qui justifie à elle-seule d’aller y rouler : les zones pastorales. Croiser ou contempler les animaux en semi-liberté sur ces pâturages d’altitude est un spectacle incroyable. Et la moto là-dedans ? Les choses sont plutôt bien faites, car ces estives sont souvent situées sur des cols aux paysages splendides où l’on rencontre aussi des troupeaux de virolos. Plutôt tentant comme tableau, non ? Dans cet article, nous te racontons notre traversée des Pyrénées ariégeoises et des Hautes-Pyrénées.
    Pyrénées - Repérage Itinéraire moto - URALISTAN

    Points d'intérêt

    • Les nombreux cols aux paysages spectaculaires (Aspin, Aspet, Tourmalet, Péguère Laffont, Marrous…)
    • Lac de Bethmale
    Alliant incontournables et jolies départementales, l’itinéraire finalisé issu de ce repérage (dont la trace GPS) figure dans notre guide de road-trips moto :  « Week-ends à moto, 50 itinéraires insolites en France » (éditons Larousse)
    >> Découvrir le livre  (disponible en librairie et sur les sites de vente en ligne) Bonne lecture !
    Week-end à moto, 50 itinéraires insolites en France - éditions Larousse - URALISTAN

    Récit de notre repérage de l'itinéraire moto dans les Pyrénées

    Fontestorbes, une source au flux chronométré

    Nous débutons cette aventure pyrénéenne devant la fontaine de Fontestorbes. Une vraie curiosité géologique ! Pourquoi ? Une rivière y coule par intermittence selon un rythme chronométré. Pendant 36 minutes, le robinet est ouvert en grand, puis pendant 32 minutes, il est complètement fermé. Qui actionne ce robinet naturel ? Des licornes ? Des Leprechauns ? Évidemment de nombreuses légendes gravitent autour de ce phénomène extraordinaire (et puis quelques explications scientifiques aussi quand même). Pour info, cette bizarrerie ne se produit qu’entre Juillet et Octobre. Le reste de l’année, cette fontaine redevient un cours d’eau normal.

    Les Cathares, ces bâtisseurs de l’extrême

    Nous roulons ensuite en fond de vallée cernée de montagnes pour rallier Montségur. Pourquoi diantre aller à Montségur ? Pour son château, pardi ! Cette ancienne forteresse cathare, aujourd’hui en ruines, domine fièrement la ville. Si le site est impressionnant par sa position, son histoire est tout aussi étonnante. Si t’as deux minutes, tu peux en apprendre plus ici.

    Ta soif de château n’est pas épanchée ? Ça tombe bien car voici celui de Roquefixade, bâti au sommet d’un éperon calcaire. Les cathares étaient vraiment des constructeurs de l’extrême ! On s’était fait la même réflexion lors de nos aventures catalanes.