• Comment préparer son side-car Ural pour l'hivernage

    Comment préparer son side-car Ural pour l’hivernage ?

    Certains associent l’hiver au plaisir de rouler en Ural sous la neige par -27 degrés. C’est vrai, qu’est-ce qui procure plus de plaisir que de sentir ses pieds doucement se congeler ? Ou de voir le bout de ses narines produire des stalactites ? Bon, il faut être honnête, on n’est pas tous à ce stade du masochisme. Certains plus sains d’esprit, accordent à leur trois-pattes russe une hibernation bien méritée. Mais attention ! Car endormir et reveiller la bête nécessite de prendre quelques précautions. Alors, comment préparer l’hivernage de son Ural ? Comme doucement réveiller l’ours soviétique ? Quid de la batterie ? C’est ce que nous voyons dans…

  • Side car Ural - Uralistan, voyage roadtrip en sidecar à travers l'Europe et l'Asie

    Quelle est l’histoire du side-car Ural russe ?

    Ural, voilà un mot qui sent bon le froid sibérien, la rudesse à barbe et la vodka ! Alors de quoi s’agit-il ? A la base, c’est une chaîne de montagnes. Mais c’est surtout l’entreprise qui produit les camions blindées 6×6 et les sidecars de l’armée russe. Finesse et raffinement ? Absolument pas. Faut que ça roule, que ça soit simple et que ça résiste aux balles. Dans cet article, on s’intéresse aux trois-pattes soviétique. Produits non-stop depuis 1946 et d’abord destinés à la guerre, ils trouvent une nouvelle jeunesse auprès des voyageurs. Quelle est l’origine du sidecar Ural ? Ou est-il produit ? Pourquoi nos amis britanniques n’ont pas…

  • Révison hebdomadaire, faire l'entretien de son sidecar Ural

    Comment faire l’entretien et la maintenance de son sidecar Ural lors d’un road trip ?

    Qui veut aller loin ménage sa monture. Plutôt intemporel comme adage, non ? Il prend tout son sens quand la monture en question est un side car Ural. La bête soviétique est robuste comme un ours de Sibérie, mais requiert quand même un peu d’attention 🙂 Dans cet article, nous allons voir comment prendre soin de cette machine russe lors d’un voyage. Que vérifier le matin avant de partir ? Quels points inspecter après une session tout-terrain ? Comment lui parler gentiment pour ne pas la brusquer ? Toutes les réponses sont dans cet article. Bonne lecture à tous et n’oubliez pas : un bon Ural est un Ural bien…

  • sidecar Ural - détail technique

    Comment vérifier un side-car Ural d’occasion ?

    15 000€, c’est le prix d’environ 6 190 bouteilles de 33cl de Triple Karmeliet et de 3 448 paquets de cacahuètes grillées de 250g achetés en grande surface. C’est aussi en moyenne ce que coûte un sidecar Ural neuf. Acheter d’occasion semble donc être une excellente alternative, surtout vu la décote rapide de certains modèles. Mais le marché de l’occasion paraît un peu risqué, non ? Pour une bécane sportive, ça l’est un peu. Mais bonne nouvelle, pour un Ural, beaucoup moins 🙂 Vous avez vu beaucoup d’uralistes faire des wheelings ? Des burns ? Non. La balade dominicale, usage principal de l’Ural, n’est guère sollicitante. Comme prudence est mère de sûreté, dans cet…

  • Side car Ural

    Comment préparer un side-car Ural pour un road trip ?

    Le side-car Ural est taillé pour le voyage. Robuste, fiable, avec peu d’électronique, c’est le compagnon idéal pour une aventure au long terme. Et puis, faut dire qu’avoir trois roues, c’est bien pratique pour affronter la pluie, la neige, ou la boue. Mais la simplicité de sa conception lui procure aussi certains défauts. Dans cet article, nous allons donc évoquer quelques modifications pour faire d’un side-car Ural, un vrai baroudeur au long cours. Nous allons voir notamment comment l’adapter à une utilisation tout-terrain, en couple et avec bagages. Comment retarder la surchauffe de votre side-car ? Le refroidissement à air a l’avantage d’être simple, mais on ne peut pas dire…

  • Side car Ural - Uralistan, voyage roadtrip en sidecar à travers l'Europe et l'Asie

    Pourquoi choisir de faire un road-trip en side-car Ural ?

    Le choix de la bonne monture pour son road-trip est crucial. La durée du voyage, le type de route, et bien sur l’esthétique vont être les facteurs déterminants. Pour nous, ça sera un side-car Ural, étonnant non ? C’est en fait une décision bien réfléchie. Alors pourquoi pas une GS, ou une routière bien confortable ? Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi nous avons privilégié 3 roues plutôt que 2, depuis la genèse du projet, aux différentes réflexions et enfin à la décision de partir sur un modèle Ural. Mais pourquoi pas voyager en GS, voyons ? Effectivement, la fameuse BMW possède de nombreux atouts pour un long trip…