Aller au contenu

Road-trip à moto en Haute-Marne

    Rouler en Haute-Marne, c’est sur votre to-do list de motard ? Peu de chance que oui. Et pourtant !! Avec ses sublimes paysages de campagne, ses virolos de forêt et ses villages médiévaux, il y a de quoi s’amuser. En cherchant bien, on trouve même des lacets en épingle à la sauce Alpes suisses. Ça vous intéresse ? Alors, suivez-nous dans ce repérage pour le moins original. Dans cet article, nous vous racontons notre exploration de la Haute Marne. Bonne lecture !
    Haute-Marne (Champagne & Bourgogne) - Repérage Itinéraire moto - URALISTAN

    Points d'intérêt

    • Troyes
    • Langres
    • Les villages typiques (Chevillon, Froncles, Nogent, Auberive,…)
    • Les lacet de Mélaire et le belvédere
    • Chaumont
    • Rouler en longeant la Marne
    • Les routes de campagne

    Alliant incontournables et jolies départementales, l’itinéraire finalisé issu de ce repérage (dont la trace GPS) figure dans notre guide de road-trips moto :  « Week-ends à moto, 50 itinéraires insolites en France » (éditons Larousse)
    >> Découvrir le livre  (disponible en librairie et sur les sites de vente en ligne) Bonne lecture !
    Week-end à moto, 50 itinéraires insolites en France - éditions Larousse - URALISTAN

    Récit de notre repérage de l'itinéraire moto en Haute-Marne, entre Champagne et Bourgogne

    Quelques mots sur notre méthode de travail

    Ce repérage est la bonne occasion de vous présenter notre façon de travailler pour la préparation des itinéraires.

    Dans un premier temps, nous dressons la liste des points de passage qui nous semblent immanquables (visite incontournable, route à virolos de dingue, monument historique, point de vue spectaculaire, etc…) Ensuite, on regarde s’il est possible de rallier ces points par de jolies petites routes. Il faut aussi que l’itinéraire soit pertinent, on ne va pas faire des détours à rallonge si on n’a pas la combinaison route sympa et point d’intérêt.

    Pourquoi la Haute-Marne est-elle un bon exemple ? Parce qu’au départ, nous avions prévu de rallier Troyes à Langres. Troyes est une ville médiévale magnifique avec ses maisons à colombage colorées. Sauf que ! Les routes jusqu’à Chevillon sont plutôt ennuyeuses. Nous pensions notamment que traverser la forêt d’Orient vaudrait le coup, mais c’est rectiligne et très vite lassant.

    Nous préférons proposer un itinéraire écourté pour ne conserver que le meilleur. Donc voilà !! Entre la première version, le repérage in-situ et le circuit final, il peut y avoir beaucoup d’évolutions.

    Une première section entre forêt, virolos et petites montagnes

    L’itinéraire débute donc à Chevillon. Pourquoi là ? Parce que ce petit bourg est, ma foi, plutôt charmant. On aime particulièrement le château avec sa tour en bois. Nous traversons ensuite de somptueuses petites départementales à travers la forêt. Vraiment sympa ! Rapidement, nous commençons à comprendre les paysages locaux. Une plaisante alternance de petites forêts et de grandes étendues cultivées. Ce n’est pas pour nous déplaire car on ne s’ennuie jamais. A chaque sortie de bois, on tombe sur des panoramas géniaux.