Aller au contenu

Road-trip à moto dans le nord-Pas-de-Calais

    Pour être honnête, nous étions emplis d’interrogations avant le repérage. Arrivera-t-on à construire un itinéraire sympa ? Bien sûr, il y a la célèbre Côte d’Opale.  Mais y a t-il d’autres pépites que les caps Blanc-Nez et Gris-Nez ? Puis, nous avons contacté un uraliste calaisien, et alors tous nos doutes se sont envolés. Nous partions avec une certitude : Le Pas de Calais nous réserve plein de bonnes surprises ! Dans cet article, nous vous racontons notre exploration du Chnord ! Bonne lecture !
    Pas-de-Calais, Côte d'Opale - Repérage Itinéraire moto - URALISTAN

    Points d'intérêt

    Alliant incontournables et jolies départementales, l’itinéraire finalisé issu de ce repérage (dont la trace GPS) figure dans notre guide de road-trips moto :  « Week-ends à moto, 50 itinéraires insolites en France » (éditons Larousse)
    >> Découvrir le livre  (disponible en librairie et sur les sites de vente en ligne) Bonne lecture !
    Week-end à moto, 50 itinéraires insolites en France - éditions Larousse - URALISTAN

    Récit de notre repérage de l'itinéraire moto dans le Nord-Pas-de-Calais

    Visite de Calais, une jolie surprise
    Vous le savez, on aime faire appel aux motards locaux pour nous aider dans nos repérages. Le Pas-de-Calais ne déroge pas à la règle. Nous débutons donc à Calais où nous attend notre guide, un personnage atypique et adorable. Pourquoi atypique ? Il a quitté sa Provence natale pour immigrer dans le Chnord. Pourquoi adorable ? Il a pris le temps de nous faire découvrir avec passion son territoire d’adoption.

    Nous débutons par une visite guidée de Calais. En longeant le canal qui va jusqu’à Saint-Omer, nous passons devant la cité internationale de la dentelle et de la mode. Prochaine étape ? Le grand Théâtre datant du début du XXème siècle. Un monument superbe avec ses colonnes et sa façade habillée de nombreux détails. En arrivant devant l’hôtel de ville, nous sommes époustouflés par son Beffroi. On exagère ? Pas vraiment. Cette tour massive de 75m de haut, faite de brique rouge de Courtrai et de pierres blanches, est sublime. Puis, nous faisons un passage obligé devant le dragon mécanique. Étant Nantais, nous connaissons fort bien son cousin l’Éléphant, des Machines de l’Ile.