Aller au contenu

Road-trip à moto en Bulgarie (1/2)

    Située au carrefour de l’Europe et de l’Asie, la Bulgarie est riche par son histoire.De nos jours, ses influences thraces, romaines, byzantines et ottomanes sont un régal pour les yeux. Le meilleur exemple ? Plovdiv mariant à merveille tous ces héritages. On y jouit aussi des merveilles de la nature comme le massif des Rhodopes ou le parc national des Balkans centraux. Dans cet article, nous te racontons notre odyssée bulgare de Melnik à Plovdiv, en passant par la capitale. Bonne lecture !

    Itinéraire de notre road-trip en Bulgarie

    Carte de notre Road-trip moto en Bulgarie - URALISTAN

    Conduire en Bulgarie ou info à savoir

    État des route et conduite locale
    Rien à signaler en particulier sur la conduite des locaux à part que le code de la route est soumis à interprétation. Les routes principales sont plutôt en bon état tandis que certaines sections en campagne profonde ne sont pas toujours bitumées.
    La vignette

    Cela ne concerne pas les motos mais il est toujours bon de le signaler. Si vous rouler en voiture, l’achat d’une vignette est obligatoire pour emprunter la majeure partie du réseau routier bulgare.

    Nos premiers tours de roue en Bulgarie

    Melnik, une petite cité typique dans un cadre génial

    Cette minuscule bourgade est d’ailleurs la plus petite ville du pays avec 385 habitants. Difficile de s’y perdre : il n’y a qu’une rue. Ici, le charme réside dans ces sublimes maisons datant pour la plupart de la renaissance bulgare (18 et 19ème siècles). Ces bâtisses au soubassement en pierre, à encorbellements, aux façades blanches et aux poutres de bois foncé, sont de toute beauté !! Ce n’est pas pour rien si 96 bâtiments sont classés monuments historiques. C’est aussi un haut lieu du vin bulgare ! Il est possible d’en déguster dans l’un des bars, boutiques ou restaurants. Ce qu’on préfère ? Le décor ! Nous sommes entourés de montagnes de sable sculptées par l’érosion, comme les prémices des orgues d’Îlle-sur-Têt. Impressionnant !

    Le monastère Rila, une grosse claque visuelle

    Il y a des premières fois à tout. Et ici, c’est la première fois qu’on se dit : « je dois m’asseoir pour me remettre du spectacle ». Exagération ? Que nenni !! Ce monastère est extraordinaire ! Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, son architecture est caractéristique de la Renaissance bulgare (18 et 19ème siècles). Ses coursives sur 3 niveaux sont splendides, ses fresques extérieures absolument magnifiques et enfin le cadre isolé dans les montagnes, est génial. À l’intérieur de l’édifice ? C’est l’apothéose. Les peintures au fond bleu marine traditionnel du culte orthodoxe sont incroyables de détails et de beauté, le fronton tout d’or vêtu est à couper le souffle et ce lustre pendu au centre de l’hémisphère mériterait un article à lui-seul.