Aller au contenu

Nos 8 meilleurs Bivouacs dans les Balkans

    Bivouaquer voire faire du camping sauvage est toléré par la loi et bien accepté par les locaux dans la majorité des pays des Balkans (excepté en Croatie et en Bosnie-Herzégovine). Alors pourquoi s’en priver ? Bien évidemment, il faut rester discret et respecter quelques précautions que nous décrivons dans cet article. Lacs, rivières et hauts-pâturages deviennent alors des lieux magiques pour des nuits inoubliables. Vu que nous sommes sympas, voici nos 8 spots de bivouac préférés pour ton prochain road-trip moto ! Bonne lecture !

    8 lieux rêvés de bivouac au Monténégro, en Bosnie-Herzégovine, en Macédoine du Nord et au Kosovo.

    8 – Zelenkovac, Bosnie-Herzégovine

    Nous commençons avec un lieu qui n’est pas vraiment un spot de bivouac. Et pour cause en Bosnie-Herzégovine, il est formellement interdit de camper en pleine nature car des mines sont encore présentes un peu partout sur le territoire. Est-ce un camping ? Non plus ! L’Eko Zona Zelenkovac est un lieu bien particulier. C’est une sorte de minuscule village perdu dans la forêt avec quelques maisons en bois que l’on peut louer et une clairière où l’on peut planter la tente. Le bar attire artistes et gars du coin. L’ambiance y est géniale et le rakja y coule à flot. Le tarif ? 5€ la nuit pour 2 personnes + 1moto + 1 tente.

    Eko Zona Zelenkovac - Bosnie-Herzégovine - Spot de bivouac de rêve - URALISTAN
    7 – Lac Vasilevës, Kosovo

    Un petit lac aux berges couvertes d’herbe rase et ponctuées de masses de roseaux habitées par des oiseaux. Ce lieu à proximité de Pristina, la capitale du Kosovo, restera longtemps gravé dans nos esprits. Pourquoi ? Nous y avons passé toute une après-midi à nous reposer et à papoter avec un trio de pêcheurs locaux. Isolé de tout, l’accès se fait par une route en construction. Pour info, il n’est pas rare que le kosovar vienne pratiquer son lancer au beau milieu de la nuit. Alors ne t’étonnes pas si de nouveaux voisins débarquent à 3h du mat !

    6 – Lac Strezhevo, Macédoine du Nord

    Un vaste lac artificiel, des berges à l’herbe molletonnée et un cadre boisé : ce spot coche toutes les cases ! Le must ? Les pêcheurs locaux eux-mêmes y plantent la tente pour tâter de la truite de jour comme de nuit. Ton campement éphémère passera donc tout à fait inaperçu.

    5 – Ramsko Jezero, Bosnie-Herzégovine

    Encore une fois, bivouaquer en Bosnie est interdit pour des raisons de sécurité évidente. Mais certains lieux, comme l’étendue herbeuse du Mediteran B&B, sont un bon compromis. Tu peux y poser la tente à deux pas du génialissime lac de Rama (littéralement). Le cadre est absolument magique et la nuit ne coûte que 10€ pour 1 tente, 2 personnes et 1 moto (WC et Wifi inclus). Génial, non ? En prime, on est bercé par le chant des grenouilles !