Aller au contenu

Incontournables de Croatie et itinéraire de notre road-trip

    Avec plus de 14 millions de touristes chaque année, la Croatie est clairement une destination à la mode. En même temps, on comprends pourquoi. Une côte merveilleuse avec des centaines d’îles, de criques et de plages. Mais est ce possible de visiter le pays en esquivant ce tourisme de masse ? Il semblerait que oui. Alors si, comme nous, vous êtes plus camping en forêt que resort de luxe en bord de mer, plutôt parcs naturels que plages bondées, suivez nos péripéties en Croatie
    Alors, faut-il un visa ? Peut-on y faire du camping sauvage ? Quel budget prévoir pour visiter la Croatie ? C’est, entre autres, les questions auxquelles nous allons répondre dans cet article. Bonne lecture !

    Notre itinéraire

    Durée estimée : 7 à 10 jours

    N’étant pas fan des lieux blindés de touristes, nous explorerons les coins isolés de la Croatie. On n’est pas associables, mais bon 🙂

    Quoi de mieux pour cela que d’emprunter les pistes de montagnes ? Nous entrerons en terres croates à Strmica. Pourquoi içi ? Car c’est là ou les pistes du TET bosniaque nous aurons amené.

    De là, nous suivrons ces sentiers jusqu’à Zadar et son centre-ville magnifique. De par sa situation géographique, la ville est un passage quasi-obligé pour les touristes qui longent la côte.

    Nous reprendrons les pistes du TET jusqu’à hauteur de Otočac où nous prendrons cap à l’est. Destination ? Lacs de Plitvice, une des merveilles de la nature croate. Ce parc naturel abrite 16 lacs qui se succèdent en gradins… juste magnifique. Retour ensuite sur les sentiers du TET jusqu’à la frontière Slovène. Mais ça, c’est une autre histoire !

     

    Roadtrip en Croatie - notre itinéraire - URALISTAN

    Les Incontournables de Croatie

    Dubrovnik

    Avec sa longue rue piétonne, ses remparts, sa fontaine, Dubrovnik est une ville à l’allure ancienne au charme incroyable. Les amateurs de culture se réjouiront de visiter ses monastère franciscain, son couvent dominicain ou encore son église au style baroque. Elle est aussi tournée vers l’adriatique avec son vieux port et la superbe île de Lokrum. Vous l’aurez compris, il faut prévoir au moins une semaine pour visiter la ville correctement 🙂

    c
    ©https://www.telegraph.co.uk/travel/destinations/europe/croatia/dubrovnik/articles/dubrovnik-travel-guide/
    Zagreb

    Zagreb est une ville pleine de charme qu’il faut prendre le temps d’explorer. Elle est constituée d’une ville haute, Gornji Grad, qui regorge de ruelles, d’une ville basse avec ses constructions néoclassiques et art-nouveau, et de la ville nouvelle plutôt laide avec ses blocs d’immeubles. En termes d’inloupable, on a le musée d’art naïf, le musée Mimara, et la cathédrale.

    Zadar

    De par sa situation géographique, Zadar est quasiment un passage obligé lorsqu’on longe la côté croate. Construite sur une presqu’île, la ville possède un centre magnifique. Ses jolies églises, ses palais et ses ruelles aux pavés blancs lui donnent un charme incontestable.

    Šibenik

    Moins visitée que Split ou Dubrovnki, Šibenik mérite quand même le détour. Ses petites ruelles, sa cathédrale inscrite à l’UNESCO et ses jolies placettes donnent à la ville un charme unique. A noter que Šibenik est le point de départ idéal pour partir explorer le parc national Krka, situé à une vingtaine de kilomètres.

    Archipel de Kornati - Incontournables Croates, Voyage en Croatie
    ©https://www.encroatie.com/guide-touristique/parcs-nationaux/kornati/
    Kornati

    L’archipel des îles Kornati, est l’une des régions les plus sauvages de Croatie. Cet ensemble de 147 îlots est quasiment inhabité ce qui en fait un spot idéal pour plaisanciers en quête de calme. C’est aussi un paradis pour les plongeurs avec ses eaux turquoises. Il est possible de louer un zodiac pour aller l’explorer soi-même en autonomie.