Aller au contenu

Préparer un road trip en Géorgie, toutes les infos pratiques

    Savez-vous situer la Géorgie sur une carte ? Si la réponse est non, c’est tout à fait normal. Faut dire que ce petit pays de 4 millions d’habitants n’accueille que très peu de touristes européens. Alors, nous, forcément, ça attise notre curiosité. A la croisée des chemins entre Asie et Europe, une ambiance soviétique, des bâtisses chrétiennes, la Géorgie a beaucoup à offrir. En plus, avec 40% de son territoire recouvert de forêt, c’est un paradis pour les amateurs de nature. Ajoutez à ça une population locale à l’hospitalité légendaire ! Que demander de plus ?
    Faut-il un visa ? Peut on y camper ? Quel budget prévoir pour visiter la Géorgie ? C’est, entre autres, les questions auxquelles nous allons répondre dans cet article. Bonne lecture !

    GEORGIE, les infos générales

    Drapeau géorgien, voyage en Géorgie
    • Capitale : Tbilissi
    • Langue : Géorgien
    • Décalage horaire : + 2h en été, + 3h en hiver.
    • Monnaie : le Lari (1 Euro = 3,26 GEL, Novembre 2019)
    • Meilleure saison : de mai à juin et de septembre à octobre
    • Pistes Trans-euro-trail : non
    • Camping sauvage : il semble facile de faire du camping sauvage en Géorgie. De toute façon, les campings officiels ne courent pas les rues, donc autant poser la tente où bon nous semble.

    Ces pistes que nous avons eu le bonheur d’explorer sortent tout droit du guide de voyage conçu par Ountravela : « Expore Géorgie, les 24 plus belles pistes ». Ils ont passé plusieurs mois à arpenter le pays à la recherche de paysages et de sites magnifiques. Nous te conseillons vivement leur livre (dont les photos sont sublimes) !

    Quels sont les visas, passeport, et permis obligatoires pour un road-trip en Géorgie ?

    Pour les personnes :
    • Pour un séjour de moins de 1 an : pas besoin de visa.

    • Pour un séjour de plus de 1 an : visa obligatoire.

    En théorie, la carte nationale d’identité suffit, mais il vaut mieux être muni d’un passeport.

    Attention : n’entrez pas en Abkhazie ou en Ossétie du Sud depuis la Russie car c’est passible de poursuites pénales en Géorgie ! Pourquoi donc ? Après la déclaration d’indépendance de la Géorgie, ces deux régions sont entrées en guerre (2008) pour obtenir elles aussi leur indépendance. La Russie s’est alliée aux séparatistes pour affronter la Géorgie. Depuis un cessez-le-feu a été signé, mais la question de l’indépendance n’a pas été réglée…

    Pour le véhicule :
    • Le permis de conduire international est conseillé même si le permis Français est censé suffire.

    • La durée de séjour d’un véhicule est de 3 mois. Si vous désirez rester plus longtemps, il vous faut sortir du pays puis y rentrer à nouveau. Si vous dépassez les 90 jours, vous devrez payer une amende à la douane pour chaque jour supplémentaire.

    • La Géorgie n’est pas couverte par la carte verte, il faudra contracter une assurance à la frontière. Elle est obligatoire pour les étrangers.

    Quels sont les vaccins conseillés pour partir en Géorgie ?

    Aucun vaccin n’est obligatoire mais il faut être à jour sur ses vaccins DTP, Typhoïde, hépatites A et B.

    En cas de séjour longue durée en milieu rural, il est conseillé de faire les vaccins contre la rage et l’encéphalite à tiques.

    Quel est le budget pour un voyage en Géorgie ? (essence, repas, hôtel, ...)

    Essence :

    0,75 euros / litre

    Repas :
    • Bon marché : moins de 4 euros
    • Prix moyens : De 4 à 9 euros
    • Bière (pinte) : 0,61 euros

    Prix pour un repas complet sans les boissons

    Hébergement :
    • Bon marché : environ 15 à 30€
    • Prix moyens : de 60 à 95€
    • Chez l’habitant  : les chambres chez l’habitant sont légion en Géorgie. Pourquoi ? Parce qu’elles représentent un bon complément de revenu. En plus de se loger pour pas cher, c’est un super moyen pour rencontrer et échanger avec des locaux.

    Les prix indiqués sont ceux d’une chambre double.

    Gastronomie locale :

    On ne va pas se mentir, la cuisine géorgienne n’est pas réputée pour sa légèreté. Viande, fromage, œufs, pommes de terre, voilà les ingrédients phares des plats locaux. Et ils sont souvent servis en bonne quantité. Ça vous rappelle la cuisine russe ? C’est normal, l’influence est très marquée. A noter que le vin est omniprésent en Géorgie. D’ailleurs, il semblerait que le pays en soit le berceau selon wikipedia 🙂 Rien que ça !

    Voici quelques plats typiques à déguster :
    Gastronomie Géorgienne, plat traditionnel de Géorgie : Khatchapuri
    ©https://www.196flavors.com/fr/georgie-khatchapouri/
    Le khatchapouri

    C’est le plat national ! Alors, de quoi s’agit-il ? C’est en fait une galette de pain que l’on vient garnir avec fromage, œuf, viandes, etc… C’est la pizza géorgienne et chaque ville, chaque région a sa propre recette.

    Les khinkali

    Ces raviolis locaux sont le plus souvent fourrés à la viande. La technique pour les manger est un peu particulière car il y a du jus à l’intérieur qu’il faut aspirer. Il sont accompagnés d’un pot de crème fraîche et de poivre.