Aller au contenu

Comment se préparer pour une Hivernale moto ? Équipement motard, accessoires moto et bivouac

  • par
Participer à une hivernale moto est un acte insensé. C’est un saut temporel à l’époque où nous autres néandertaliens vivions à la merci des éléments. Pourquoi s’infliger ça ? Pourquoi diantre se geler les miches par -14 tout un week-end ? Pour se sentir vivant, apprécier davantage notre petit confort du quotidien et surtout créer des souvenirs entre amis.
Dans cet article, nous partageons quelques conseils pour que cette expérience masochiste ne le soit pas trop. Il y a même un calendrier des hivernales françaises pour que tu puisses organiser ton hiver ! Bonne lecture !

Comment choisir son équipement motard pour rouler dans le froid ?

Avant de boire des bières entre potes au coin du feu, de refaire le monde et de se moquer des bobos tranquilles chez eux, il faut la rejoindre cette hivernale ! Et à moins d’habiter à deux pas de la concentre, il est fort probable que tu ais à rouler quelques heures dans le froid. Comment rendre ce moment supportable ? Selon nous, il y a deux écoles : la technique hightech tout élec et la façon oignon. On s’explique.

Jouir du confort électronique moderne

La première méthode consiste à profiter des avancées technologiques. Force est de constater que les équipementiers moto bichonnent les rouleurs amoureux du grand froid. Sommes-nous spécialistes de ce sujet ? Absolument pas. Par contre, Michel d’Ixtem Moto, s’est aventuré à l’hivernale de Millevaches avec ce type d’équipement. 900km aller-retour, une vraie mise en situation !

équipement motard chauffant - Ixtem Moto

Quel équipement a-t-il testé ? Un ensemble gants, sous-veste, sous-pantalon et chaussettes chauffants de la marque Macna. Ces joyaux d’ingénierie néerlandaise présentent deux atouts majeurs : la sélection du niveau de chauffe par Bluetooth ou bouton, et le branchement sur une batterie autonome ou sur celle de ta bécane. Ainsi, tu peux enchaîner les bornes par -10°C en ayant l’agréable sensation d’être pépouze au coin du feu dans ton salon. L’avantage de cette méthode ? C’est le nec plus ultra du confort avec plusieurs niveaux de chauffe. Le bémol ? Plus de batterie, plus de calorie !

Accumuler les couches pour bien s’isoler

La méthode de l’oignon, c’est quoi ? Elle consiste à multiplier les couches. Chacune de ces couches permet d’emprisonner de l’air et ainsi d’accroître l’isolation thermique. C’est la méthode que l’on préfère car elle est simple et efficace. Et surtout ? Elle est peu chère car sous l’armure de motard, tu peux très bien enfiler des vêtements polaire de tous les jours.

Tu veux du concret ? Lors de la minivernale du Cantal, nous avons roulé par -14°C. Voilà mon équipement :

  • les mains : gants hiver Bering Tusk et sous-gants polaire décathlon.
  • le haut du corps : deux T-shirts, sous-pull polaire, pull polaire, veste Bering Darko avec sa doublure.

  • les jambes : legging bien chaud et pantalon moto Bering avec sa doublure.

  • les pieds : deux paires de chaussettes polaire et chaussures étanches Icon.

  • le cou : deux tours de cou en coton pour protéger ma glotte délicate.

Alors, bien sûr, tu peux trouver des vêtements spécialisés bien plus efficaces comme des chaussettes en mohair de chevreau, des pulls en duvet de Yack ou des gants en poils de fesses de léopard des neiges. Mais ça va te coûter un bras. Et si tu ne fais qu’une hivernale par an, ça ne vaut peut-être pas le coup…
Avantage de cette méthode ? Tu réutilises des vêtements et équipements que tu as déjà chez toi. Inconvénient ? Emmitouflé façon Bibendum, tu perds légèrement en liberté de mouvement.

Comment équiper sa moto pour le froid et la neige ?

Des accessoires moto pour te réchauffer

En complément de ton équipement de motard, il peut être malin d’avoir quelques accessoires sur ta moto. Qu’as-tu à ta disposition ? Les poignées chauffantes nous semblent indispensables. Associés à des protèges-mains, tes petites mimines sont isolées des éléments extérieurs. Et si tu décides de sacrifier l’esthétique sur l’autel du confort, les manchons et autres tabliers changent la vie.

Des accessoires pour que ta moto survive au froid ou à la neige

D’ailleurs, as-tu accepté l’éventualité de faire tomber ta moto ? Je te conseille d’y songer car selon les conditions météo, tu risques d’affronter au mieux de la neige, au pire du verglas. Pour se prémunir de la chute, chacun sa méthode : chaînes, rilsans, skis et même roulettes !! Tu as l’embarras du choix !

Un dernier conseil ? Si ta batterie est faiblarde, elle risque de ne pas apprécier le froid. Alors, plutôt que de camper sur le site jusqu’aux premières chaleurs de l’été, il peut être judicieux d’emporter un booster. Dans tous les cas, rassures-toi, tu trouveras forcément des âmes charitables pour t’aider à pousser ta brêle.

Quelques conseils pour bivouaquer dans le froid

Retours d’expérience d’un vieux motard aguerri avec encore tous ses orteils
  • Fais un test de mise en situation avant l’hivernale. Et ouais, ce n’est pas le jour J qu’il faut se rendre compte que ton duvet est trop petit, pas assez chaud ou que ton matelas est percé.
  • Il neige et il vente ? Alors, tu peux former des petits murs autour de ta tente. L’idée n’est pas de bâtir un igloo mais seulement d’éviter que le zef ne s’engouffre dedans.
  • Si emporter un duvet grand froid est évidemment crucial, il est tout aussi important de bien s’isoler du sol. Pour ça, tu as plusieurs méthodes et combinaisons : matelas adapté, couverture de survie, peau de bête,…
  • Ouvre les ventilations de ta tente. Ça parait contre-intuitif, non ? Et pourtant, si l’air ne circule pas, l’humidité de ta respiration va condenser sur les parois intérieures de ta tente et potentiellement geler. Rien de grave, sauf que si ce givre fond, il va tremper toutes tes affaires.
  • Évite de respirer dans ton duvet. Laisses ta bouche et ton nez en dehors. Sans quoi ton sac de couchage accumulera l’humidité et n’isolera plus grand chose.
  • Glisse une bouillotte bien chaude dans ton duvet ½ heure avant d’aller te coucher. C’est génial pour préchauffer l’intérieur du sac de couchage, puis pour réchauffer ses pieds gelés. Elle restituera la chaleur sur une longue durée.
  • Garde tes affaires avec toi dans la tente. N’oublies pas tes chaussures ! Rien de pire que de fourrer ses pieds dans un congel de bon matin. À titre personnel, nous dormons avec nos fringues du lendemain à l’intérieur de nos sacs de couchage. Ça évite la double peine de sortir de son duvet bien chaud pour enfiler des vêtements gelés.
  • Dormir dans un sac à viande permet de gagner quelques degrés.
  • Couvre tes extrémités ! On perd beaucoup de chaleur par la tête ! N’hésites pas à enfiler bonnet et chaussettes pour la nuit.
  • Évite de te prendre une cuite monstrueuse en hivernale. Déjà car 50g d’alcool (soit 5 demis de bière ou 5 verres de vin) abaissent de 0,5°C ta température corporelle. Puis, il manquerait plus que tu pionces à côté de ta tente et qu’on te retrouve le lendemain au rayon surgelé.

Calendrier des hivernales moto en France

Maintenant tu sais comment te préparer, mais tu ne sais pas où aller ? Pour t’aider, voici un agenda des rassemblements moto organisés en France en hiver. C’est évidemment à titre indicatif car les dates et lieux sont susceptibles de changer.

Il manque des événements ? N’hésites pas à nous le faire savoir. Nous mettrons à jour l’agenda des concentres moto pour givrés.

Dernière édition : 01/03 novembre 2019

  • MCP Walkyries – Saint-Ouen, 76

Dernière édition : 05/06 novembre 2022 ;  mcp.walkyries@gmail.com

Dernière édition : 05/06 novembre 2022

Dernière édition : 19/20 novembre 2022

Dernière édition : 03/04 décembre 2022

Dernière édition : 08/10 décembre 2023

07/08 janvier 2023

13/15 janvier 2023

14/15 janvier 2023

14/15 janvier 2023

27/29 janvier 2023

28/29 janvier 2023

28/29 janvier 2023

  • Les Arrachés – Pancé, 35

Dernière édition connue : 01/02 février 2020

03/05 février 2023

04/05 février 2023

Dernière édition connue : 04/06 février 2022

11/12 février 2023

  • Les Fondus bourguignons – Beaune, 21

Dernière édition connue : 15/16 février 2020

18/19 février 2023

18/19 février 2023

Dernière édition connue : 19/20 février 2022

24/26 février 2023

04/05 mars 2023

Dernière édition connue : 23/24 mars 2019

Tu as maintenant toutes les infos pour aller te geler les miches entre potes. En suivant ces quelques conseils, tu vivras une experience incroyable aux origines de l’esprit motard solidaire.
Et surtout, n’hésite pas à nous contacter et à nous faire part de tes connaissances pour préparer au mieux cette aventure. Bonne route à toi !!
>> En savoir plus sur nos équipements motard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Étiquettes:
%d blogueurs aiment cette page :