Aller au contenu

Comment préparer son voyage moto à l’étranger ? Assurances, Carnet de passage, visas et PCI

Rêver à sa destination future, préparer sa bécane pour l’aventure, choisir son équipement moto… Autant d’étapes agréables lorsqu’on prépare un voyage à moto. Mais sais-tu ce qu’il l’est moins ? La paperasse : vérifier sa couverture en cas d’accident, savoir si sa bécane est bien assurée à l’étranger (et dans quels pays), préparer ses visas, etc… Alors dans cet article, nous traitons des démarches barbantes mais pourtant nécessaires si tu pars rouler au long cours. Bonne lecture !

Choisir son assurance individuelle

On met les pieds dans le plat : avoir un accident à l’étranger, ça arrive

Ce n’est pas une fois que tu as la jambe en vrac suite à une glissade qu’il faut t’inquiéter de ta prise en charge. On parle en connaissance de cause ! En 4 ans d’organisation de raids moto enduro au Laos, on en a vu des chevilles tordues, des fractures et autres bobos plus ou moins graves.
Quelles couvertures sont indispensables ? Faut-il savoir lire entre les lignes ?

Voici les 3 indispensables à trouver dans ton assurance voyage :

Attention, il y a généralement une exclusion pour la pratique de la moto.
1 – Prise en charge des frais médicaux/hospitalisation.
C’est l’indemnisation de tes soins si tu as un accident ou une maladie.
2 – Responsabilité civile
C’est l’indemnisation des dommages que tu peux provoquer à quelqu’un ou quelque chose.
3 – Rapatriement
On te garantit que le rapatriement sanitaire est ce qu’il peut t’arriver de mieux si tu roules dans des pays au système de santé précaire. On a vécu l’expérience au Laos, où tu peux sortir de l’hosto plus mal en point que quand tu y es entré.

Maintenant que tu sais ça, que faire ?

1ère chose à vérifier : les couvertures fournies par ta carte bancaire, ton assurance perso et ta mutuelle. Ensuite, vigilance, la plupart des assurances te couvrent hors de France pour une durée de 90 jours maximum. Si tu pars plus longtemps une assurance voyage est obligatoire.

Chez quel assureur souscrire son contrat ?

On ne va pas te faire un comparatif de tout ce qui se fait sur le marché. Par contre, on va te dire à qui on fait confiance : Chapka. Ils nous ont couvert durant notre première année d’expatriation au Laos. Et ils ont été parfaits. Réactifs, efficaces et disponibles, pour les petits maux du quotidien comme pour les gros bobos. Bref, ils ont été au top.

Alors pour notre voyage à moto direction le Kazakhstan, nous n’avons pas hésité à leur demander un partenariat. Nous avons opté pour le contrat Cap Aventure.

Choisir son assurance moto, ne pas chercher au moins cher

Tu es motard ? Tu as normalement déjà une assurance pour ta bécane

Première chose à savoir : elle comprend ta responsabilité civile, c’est-à-dire les dommages que tu causes à autrui uniquement lorsque tu roules. Elle te couvre aussi pour les dommages et le vol de ta moto (moyennant des franchises).

Alors, comment ça se passe à l’étranger ?

Normalement, ton assurance moto te couvre déjà pour pas mal de pays. Pour savoir exactement lesquels, il suffit de regarder au dos de ta carte verte. Tu verras y figurer la plupart des pays d’Europe. Et pour les autres pays ? Il te faudra contracter une assurance responsabilité civile, vol et dommage spécifique à ce pays. Dans la plupart des cas, tu peux la souscrire directement au poste frontière. N’oublies pas aussi de vérifier la durée maximum pour laquelle tu es assuré hors de France.

A qui faisons-nous confiance ?

La mutuelle des motards. Nous sommes chez eux depuis un bail, et ils ont toujours été au top. Si tu as suivi nos aventures dans les Vosges, tu sais qu’on a pu tester leur efficacité. Que s’est-il passé ? À la faveur d’un virage négocié un peu trop rapidement, nous avons explosé le cardan de l’Ural. Coup de fil à la mutuelle et 45 minutes plus tard, l’Ural était sur dépanneuse. C’était un dimanche midi ! Aucun souci pour le faire acheminer chez un ami et non un garage comme c’est de coutume. Parfait !

Visas, Carnet de passage et Permis international

Les visas, souvent simples mais parfois contraignants

Voyager en Europe : les doigts dans le nez. Au poste frontière (quand il y en a un), tu présentes passeport et carte grise, un coup de tampon et te voilà dans un nouveau pays.

Tu voyages plus loin ? Alors, il te faudra sûrement passer par la case visa. Difficulté et délais d’obtention, durée et coût sont variables selon chaque pays. Il est important de se renseigner en avance. Notre conseil ? Ne pas négliger l’aspect timing ! Et oui, ton visa a un délai de délivrance, une durée de validité sur le territoire mais aussi un délai d’activation. Exemple avec l’Iran : une fois ta demande acceptée, tu as 3 mois pour entrer sur le territoire. Jongler entre ces 3 délais peut vite devenir un casse-tête lorsque l’on a un planning précis.

Carnet de passage en douane : le passeport de ta bécane

Un CPD, à quoi ça sert ? Quand tu entres dans un pays, il garantit aux douanes locales que tu ne vas pas y revendre ta moto. L’objectif est simple : éviter l’importation de véhicule. Comment l’obtenir ? On t’explique tout ici.

Les démarches sont simples mais coûteuses (environ 200€). Mais rassures toi, seuls quelques pays le demandent. Pas d’inquiétude, si tu pars rouler en Europe. Sinon jette un œil à la liste des pays qui le demandent ici.

Permis international pour conduire à l’étranger

Si tu voyages dans l’Union Européenne, en Suisse ou au Royaume-Uni, tu n’auras pas besoin d’un Permis de Conduire International (PCI). En revanche, les règles varient selon les autres pays. Tu trouveras ici toutes les infos.

Les démarches sont simples mais doivent être faites avant le départ. Le délai de traitement peut durer plusieurs semaines. Tu peux faire la demande sur internet ici puis, envoyer les documents suivants par courrier à l’ANTS : ta photo d’identité + le formulaire de dépôt + une enveloppe prête à poster.

Le permis de conduire international est valable 3 ans. Attention, il ne remplace pas ton permis de conduire national. C’est juste sa traduction en plusieurs langues. Tu devras donc te déplacer avec les deux permis à l’étranger.

Ultimes conseils

Toute la paperasse est finie ? Bravo !! Mais, attention, si tout reste imprimé chez toi, ça ne sert à rien ! Prépares-toi une pochette étanche dans laquelle glisser contrats d’assurance, papiers, visas etc… garde tes cartes d’assuré à proximité. Enfin, envoies toi tous ces docs par mail et aussi à ceux qui t’accompagnent.

Tu es assuré, ta bécane aussi, tu as tes visas, alors tu peux alors profiter à fond de ton road-trip !! Car si les paysages sont beaux, on en profite toujours mieux l’esprit tranquille. On espère que cet article t’aura été utile. De notre côté, on te laisse, car à l’heure où l’on écrit ces lignes, nous en sommes en chemin vers la Turquie !! Bonne route !
>> Lire l’article sur comment calculer son budget pour un road trip.

1 commentaire pour “Comment préparer son voyage moto à l’étranger ? Assurances, Carnet de passage, visas et PCI”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :