Informations pratiques pour préparer un road trip en Iran (vaccin, visa, budget…)

L’Iran, étape magique de notre périple. Téhéran, Shiraz, Persépolis nous font rêver ! Il faut savoir qu’avec l’arrivée de Rohani au pouvoir, les relations avec l’Occident se sont assouplies ce qui a permis une reprise du tourisme. Résultat ? Une population super accueillante et ravie de voir des étrangers venir découvrir leur pays. Il faut donc s’attendre à des rencontres uniques 😉 Et il y’a tant de choses à y voir : culture, architecture, patrimoine, les paysages incroyables… Bref, on a hâte d’y être !
Dans cet article, nous étudions l’aspect pratique de notre périple en Iran. Comment obtenir son visa ? Peut-on y faire du camping sauvage ? Quel budget prévoir pour visiter le pays ? Bonne lecture !

IRAN, les infos générales

Drapeau iranien, voyage en Iran
  • Capitale : Teheran
  • Langue : Persan
  • Décalage horaire : de +3h30 en hiver, + 2h30 en été
  • Monnaie : le Riao (1 euro = 45745 IRR avril 2020)
  • Meilleure saison : d’avril à octobre.
  • Pistes Trans-euro-trail : non
  • Camping sauvage : le camping n’est pas autorisé en Iran. Les bivouacs sont tolérés uniquement si c’est dans le cadre d’un voyage organisé par une agence.

Quels sont les visas, passeport, et permis obligatoires pour un road-trip en Iran ?

Pour les personnes :
  • Passeport obligatoire ayant une date de validité de minimum 6 mois après la sortie du pays et contenant au moins deux pages vierges.

  • Visa obligatoire. Il existe 3 manières de l’obtenir :

    E-visa électronique : on peut effectuer sa demande en ligne sur le site e_visa.mfa.ir. Le visa à entrée simple coûte 50€ et est valable 30 jours. Il est conseillé de faire sa demande plusieurs semaines en avance pour assurer le coup. Il faut être en possession des documents suivants :  passeport, itinéraire détaillé, CV, scan de votre passeport ainsi que d’une photo d’identité.

    – Demander son visa à l’arrivé (aéroport) : option plus risquée car si il y a un couac, vous pouvez arriver à l’aéroport sans visa pour en sortir. Plutôt gênant, non ? L’idée est donc de faire un pré-enregistrement sur le site evisa.mfa.ir en renseignant quelques infos personnelles. 2-3 jours après, vous recevrez par mail un avis de soumission de la demande qu’il faudra imprimer. Une fois arrivé à l’aéroport, il faudra alors le présenter et débourser 75€. Ce type de visa dure 30 jours.

    – Demande de visa dans un pays voisin (entrée par voie terrestre). Nous vous invitons à lire l’expérience de nos amis de Bonnie & Klyde à ce sujet. Ils ont profité de leur passage au Kazakhstan pour demander leur visa iranien. Découvrez ici comment ça s’est passé. 

Pour le véhicule :
  • Le carnet de passage  n’est pas obligatoire mais il facilite grandement les démarches. Et surtout, il vous évite de payer une caution directement aux autorités douanières iraniennes. Parce qu’on ne va pas se mentir, il est plus rassurant de donner un chèque de 2000€ à l’automobile club français plutôt qu’à un douanier qu’on ne connait ni d’Eve ni d’Adam.

Quels sont les vaccins conseillés pour partir en Iran ?

Il faut être à jour de ses vaccins universels et ajouter tuberculose, typhoïde, hépatites A et B, et éventuellement rage.

Quel est le budget d'un voyage en Iran ?

Essence :
  • 0,24 euros / litre
 
Repas :
  • Bon marché : environ 4 euros
  • Prix moyens : de 7 à 10 euros
  • Bière (pinte) : 5,2 euros

Prix pour un repas complet sans les boissons.

 Hébergement :
  • Bon marché : autour de 40€

  • Prix moyens : de 55 à 85€
  • Chez l’habitant : il existe deux manières de se loger à pas cher en Iran. La première solution, ce sont les chambres chez l’habitant, aussi appelées Otagh. Vous pouvez les trouver ici. C’est un bon moyen de côtoyer au plus près les populations locales. Autre option : les Mosaferkhuneh. Quèsaco ? Il s’agit en fait de pensions ou d’auberges de jeunesse. Elles sont assez prisées des travailleurs locaux.

 

Les prix indiqués sont ceux d’une chambre double.

Gastronomie d'Iran

Gastronomie Iranienne, traditionnel d'Iran : ghormeh-sabzi
©https://www.196flavors.com/fr/iran-ghormeh-sabzi/
Le ghormeh-sabzi

Voilà le plat national par excellence. Alors de quoi s’agit-il ? C’est un plat de viande de mouton ou d’agneau assaisonné avec un mélange d’herbes aromatiques. Tout cela est accompagné de haricots rouges, d’oignons frais et servi avec du riz safrané. C’est sans oublier l’ingrédient unique : la lime noire, un citron vert séché au soleil.

Gastronomie Iranienne, traditionnel d'Iran : abgoosht
©https://www.196flavors.com/fr/iran-abgoosht/
L’abgousht

Cette soupe est extrêmement populaire en Iran. Elle est composée de viande de mouton, d’oignons, de patates et de pois chiches et servie avec des légumes marinés dans du vinaigre.. Mais ce qui est intéressant dans cette recette, c’est la façon dont elle est consommée : en deux temps. Les iraniens mangent d’abord le bouillon avec des morceaux de pain. Et ensuite la partie solide, qu’ils font écraser dans un mortier (goosht-koob).

Le fesendjoun

La légende de ce ragoût veut qu’il ait le goût du paradis. Qu’est ce qui lui procure cette qualité exceptionnelle ? Apparemment, la grenade. Son jus est servi dans cette soupe et le fruit est sensé venir du paradis, CQFD. Bon, à part ça, qu’il y a-t-il dans ce plat ? Du poulet mijoté avec de la noix et servi avec du riz safrané.

Le sohan

Une petite confiserie bien appétissante. A base de blé, d’amandes, de pistaches, de sucre, de cardamome et de safran, elle est habituellement servie pour accompagner le thé. A noter qu’elle est vendu dans des petites boites en métal, ce qui en fait un super souvenir à ramener chez soi.

Le faloudeh

Voilà un dessert frais qui donne vraiment envie ! Servi chez les glaciers, il s’agit de vermicelles de riz glacés servis avec de l’eau de rose et du jus de citron ou de cerise. Les iraniens sont gourmands et aiment le déguster avec de la crème glacée traditionnelle à la pistache.

Gastronomie Iranienne, traditionnel d'Iran : faloudeh
©https://memoire-de-marmite.fr/2018/12/23/recette-n4293-iran-dessert-glace-faloodeh-ou-sorbet-de-vermicelle-a-la-rose/

Rouler en Iran

Code de la route :
  • Les limitations de vitesse sont de 50 km/h en milieu urbain, 70 à 110km/h sur routes de campagne, 70 à 120km/h sur voies rapides. On roule à droite en Iran.
  • Concernant l’alcool, c’est tolérance zéro.
  • Pour info, l’Iran autorise les femmes à conduire.
 
État du réseau routier :

Il est en plutôt bon état sur la majorité des routes.

Parler persan

L’alphabet persan est bien particulier, c’est pourquoi nous avons opté pour une transcription orale. L’Iran étant un pays qui s’ouvre tout juste au tourisme, les locaux seront plus que ravis de vous entendre prononcer quelques mots de leur langue. Ce qu’on aime particulièrement dans le persan, c’est qu’il emprunte des mots à plusieurs autres langues comme l’arabe, le turc, l’anglais ou encore le Français. Savez-vous, par exemple, comment on dit merci en farsi ? Si, si, vous savez ! Ça se dit « merci ». Plutôt facile de s’en souvenir, non ? Bon manque de chance, les exemples sont rares.

Voici du vocabulaire de survie pour vous aider lors de votre voyage :

Commençons par quelques règles de prononciation. « kh » se dit comme un « r » court qui vient de la gorge, «  h » se prononce comme un h expiré en anglais, « gh » se dit comme un r français, et le « r » est roulé à l’italienne. Pour finir, «  â » se prononce comme dans le mot « or ».

Français / Persan (Farsi)

Bonjour – Bonsoir /  Salaam ou Salaam Aleykum

Comment allez-vous ? / Halé choma chetor ast?

Très bien, merci, et vous ? /  Khoubam, merci, va shoma?

Pardon / Bebakhshid

Au revoir / Khoda hafez

Je suis Français(e) / Faransavi astam

Je m’appelle… / Esmam … ast

Non merci / Na, merci

Oui – Non / Bale – Na

C’est combien ? / In chand ast?

Argent / Poul

Je voudrais aller… / Mikâm beram be …

Avion / Havapeymâ

Bateau / Keshti

Train / Ghatâr

Taxi / Taksi

Bus / Otobous

Moto / Motor, Motorcyclet

Voiture /  Mâchine

Où est… ? – Comment aller à… ? /  Kojâst ? – Chejouri miram be …

Banque / Ank

Gare / Istgâh-e ghatâr

Centre-ville / Markaz-e shahr

Hôtel / Hotel

Hôpital / Bimarestan

Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf et dix, vingt, trente, quarante, cinquante, soixante, soixante-dix, quatre-vingts, quatre-vingt-dix / Yek, do, se, châhâr, panj, chich, haft, hacht,noh, dah, bist, si, chehel,panjâh,chast haftâd, hachtâd,navad

Cent / Sad

Quand ?  / Key ?

Aujourd’hui / Emrouz

Demain / Fardâ

Bon appétit / Nooche jân

Santé ! / Salâmati

C’était délicieux ! / Kheyli khochmazeh ast

Je voudrais… / Mikhâm…

Eau / âb

Thé – Café / Chay – Qahve

L’addition, SVP / Hesâb, lotfan

Bonne journée ! / Rouz bekheyr !

N’hésite pas à nous contacter, et à nous faire part de tes connaissances pour préparer au mieux notre aventure. Et surtout, bonne route à toi !!
>> Lire l’article sur les incontournables d’lran et l’itinéraire de notre road trip.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *