Informations pratiques pour préparer un road trip au Tadjikistan

Comment décrire le Tadjikistan en un mot ? Umh, je dirais isolement. Le pays est en grande partie recouvert de montagnes dont la moitié culmine à plus de 3000 m d’altitude. A l’ouest, il est assez accessible et devient un vrai paradis pour randonneur en quête de nature. L’est, plus sauvage, abrite une route légendaire : la Pamir Highway. L’ancienne route de la soie attire les aventuriers en quête d’espaces inhabités. Et ça tombe bien. Parce que c’est justement ce qu’on recherche 🙂
Alors, faut-il un visa ? Peut-on y faire du camping sauvage ? Quel budget prévoir pour visiter le Tadjikistan ? C’est, entre autres, les questions auxquelles nous allons répondre dans cet article. Bonne lecture !

TADJIKISTAN, les infos générales

Drapeau Tadjik, voyage au Tadjikistan
  • Capitale : Douchanbé
  • Langues : Tadjik
  • Décalage horaire : +4h en hiver, +3h en été
  • Monnaie : le Somoni (1 euro = 10,61 TJS Février 2020)
  • Meilleure saison : de mai à octobre
  • Pistes Trans-euro-trail : Non
  • Camping sauvage : c’est autorisé. Près des agglomérations ou villages, il faut demander l’autorisation aux habitants du coin. Il est même possible de planter la tente dans le jardin d’un particulier. Pour les bivouacs dans les montagnes, prévoir un bon duvet car les températures peuvent descendre bas.

Quels sont les visas, passeport, et permis obligatoires pour un road-trip au Tadjikistan ?

Pour les personnes :
  • Un visa est nécessaire. Il est valide pendant 90 jours (à partir de la date d’entrée spécifié lors de la demande) et autorise un séjour jusqu’à 45 jours. Il est possible de faire une demande de visa électronique (e-visa). La Lettre d’Invitation (LOI) n’est plus nécessaire.
  • Attention par contre, un permis spécial est requis pour se rendre dans la région du Pamir. Il s’agit du permis GBAO (Gorno-Badakshan Autonomous Oblast) d’une durée maximale de 45 jours.

>> Retrouvez toutes les infos sur le site de Caravanistan.

Pour le véhicule :
  • Pour le véhicule, une taxe de 20$ est à régler au passage de frontière. Le retour d’expérience de Bonnie & Klyde à ce sujet est ici.

Quels sont les vaccins conseillés pour partir au Tadjikistan ?

Il faut être à jour de ses vaccins universels et ajouter DTCP, ROR, typhoïde, hépatites A et B, méningocoque, rage et traitement antipaludique.

Quel est le budget d'un voyage au Tadjikistan ?

Essence :
  • 0,74 euros / litre
 
Repas :
  • Bon marché : environ 0,9 euros
  • Prix moyens : de 1 à 1,5 euros
  • Bière (pinte) : 1,13 euros

Prix pour un repas complet sans les boissons

Hébergement :
  • Bon marché : autour de 30€
  • Prix moyens : de 40 à 70€
  • Chez l’habitant : Cette pratique est très répandue ! Au point qu’il existe d’avantage de chambres chez l’habitant que d’hôtels. Les locaux sont habitués à accueillir des voyageurs, notamment dans la région du Pamir.

 

Les prix indiqués sont ceux d’une chambre double.

Gastronomie du Tadjikistan

On ne peut pas dire que le Tadjikistan soit particulièrement connu pour sa gastronomie. Cependant, on y mange bien, et surtout en quantité ! Les plats sont généreux et souvent à base de riz ou de pâtes. Parfait avant de partir en trek dans les montagnes 🙂 De plus le pays a hérité de nombreuses influences (chinoises, perses, russes) liées à la route de la soie.

Voici quelques plats à goûter absolument :
Gastronomie tadjik, plat traditionnel du Tadjikistan : Oshi Plov
©https://fr.wikipedia.org/wiki/Plov
Oshi Palov

C’est le plat national par excellence ! A base de riz sauté, il ressemble un peu au Biryani. Traditionnellement, on le mange avec les mains dans une assiette commune. Généralement à base de bœuf, il est accompagné de fruits secs, d’ail et de carottes râpées. Chaque région propose sa variante avec des légumes locaux de saison.

©https://www.quora.com/Whats-a-typical-meal-in-Tajikistan
Qurutob

C’est le deuxième plat le plus connu. Le qurutob, ou qurotob, est fait à partir de fromage dilué dans de l’eau puis versé sur une sorte de pain plat. Le tout est recouvert d’oignons frits, d’huile ou de beurre fondu. Il est généralement servi avec une salade de concombre, tomate et poivron. Il paraît que c’est à Kulob que l’on peut déguster le meilleur qutorob !

©http://flickrhivemind.net/user/suratgirak/interesting
Sambusa ou somsa

Il s’agit de la version tadjik du samoussa. Il est l’héritage direct des influences indiennes qu’a connu le pays. Ce sont donc des beignets frits en forme de triangle, garnis d’une pâte de légumes et de viande. Il existe des variantes végétariennes à base de citrouille et d’herbes sauvages.

Shir Choy

Besoin d’énergie avant de partir affronter les montagnes ? Le Shir Choy est fait pour vous ! Cette boisson est composé de lait, d’eau, de thé, de sel et… de beurre! C’est bien calorique 🙂 C’est le plat principal du petit-déjeuner pour les Pamiris du Dastarkhan.

Rouler au Tadjikistan

Code de la route :

Il n’existe pas de code de la route clair, cependant, il semble que les limitations soient :  60 km/h en milieu urbain, de 90 km/h sur route de campagne, et 110 km/h sur les voies rapides et autoroutes. Les radars sont nombreux et les contrôles de police aussi. On roule à droite. Concernant l’alcool, c’est tolérance 0.

État du réseau routier :

Il est très aléatoire, dépend de chaque région et des rénovations en cours. La M41, la fameuse pamir highway, présente des sections en très bon état comme d’autres où les nids de poules sont légion.

>> Retrouvez de nombreuses infos sur le site de Caravanistan.

Parler Tadjik

Le Tadjik utilise le même alphabet que le Russe, à savoir le Cyrillique. Vous n’avez pas envie d’essayer de le déchiffrer ? Ça peut se comprendre. C’est pourquoi on vous a préparé un petit lexique en phonétique. Et vu que le Russe est aussi un bon moyen de communiquer dans le pays, vous trouverez la traduction russe en cas d’absence de correspondance tadjik.

Voici donc un vocabulaire de survie :
Français / Tadjik / Russe
 

Bonjour / Salom /  Zdrastvouitie

Comment allez-vous ? / … / Kak pajivaete ?

Très bien /…/ Haracho

Au revoir / Khaïr / Da zvidania

Merci / Rahmat /  Spassiba

Je m’appelle… / Nomi man… ast /  Menia zavout…

Oui – Non / Bale – Ne / Da – niet

C’est combien ? / … / Skolko eto stoït ?

Argent / Poul / Dengi

Je voudrais aller… /… / Ya hotel poiti…

Avion / Taïyora /  Samolet

Bateau / Qaïq / Lodka

Train / Qatora / Poezt

Moto / Motocicl / Mototsikl

Voiture / Moshin / Mashina

Banque / Bank / Bank

Centre-ville / Markaz / V’tsentre

Hôtel / Mehmonkhona / Otel

Hôpital / Bemoriston / Balnitsa

un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix / yak, dou, se, tchor, pandj, chach, haft, hacht, neun, dah / adin, dva, tri, tchetiri, piat, shest, siem, vosim, deviet, desiet

vingt, trente, quarante, cinquante, soixante, soixante-dix, quatre-vingts, quatre-vingt-dix, cent / bist, ci, tchil, pantchoh, chast, khaftod, hachtod, navad, sad / dvadtsat, tridtsat, carok, piatdeciat, shestdeciat, cemdeciat, vosimdesiat, deviahosto, sto

Quand ? / … / Kogda ?

Aujourd’hui / Imreuz / Sevodnia

J’ai faim / … / Ya goloden

Santé ! / … / Za zdrovia !

C’était délicieux ! / … / Eto beil otchen vkousni !

Eau / Ob / Vada

Thé – café / Tchoï – qahva / Tchai – kofi

Bière – vin / Obi djav – Charob / Pivo – Vino

N’hésite pas à nous contacter, et à nous faire part de tes connaissances pour préparer au mieux notre aventure. Et surtout, bonne route à toi !!
>> Lire l’article sur comment calculer son budget pour un road trip.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *