Voyage en Turquie, Bosphore à Istamboul
Informations pratiques sur les pays

Voyage en Turquie, itinéraire de notre road trip moto

Existe-t-il un plus bel exemple de carrefour civilisationnel que la Turquie ? A la croisée des chemins entre Europe, Moyen-Orient et Asie centrale, le pays est d’une richesse culturelle incroyable. Les églises byzantines, basiliques chrétiennes, mosquées, le Bosphore, Istanbul, Ankara, … Tellement de choses à voir !! C’est clairement une étape clé de notre road-trip.
Dans cet article, on étudie notre itinéraire au pays du Loukoum et les incontournables à ne manquer sous aucun prétexte ! Toutes les questions d’ordre pratique (budget, visa, santé, etc… ) ont déjà été abordé dans cet article. Bonne lecture !

Notre itinéraire

Durée estimée : indéterminée

Nous débuterons notre périple Turc après avoir exploré la Géorgie. Nous entrerons donc en Turquie au poste frontière de Türkgözü. On va commencer fort car notre 1ère étape sera Nemrut Dagi ! Vous savez, les statues monumentales au sommet d’une montagne ? C’est, pour nous, le site incontournable en Turquie.

Puis, nous roulerons sur quasiment 900 bornes pour atteindre un autre lieu extraordinaire : la Cappadoce. Nous nous y perdrons pour y admirer les cheminées de fée. Puis, retour à la civilisation en visitant les magnifiques villes de Konya et Antalya, avec une halte à Termessos.

On continuera au sud pour se détendre sur l’île de Kekova et profiter de ses criques à l’eau turquoise. Turquoise, Turquie, super jeu de mot, non ? Bref, … Nous longerons ensuite la côte ouest en faisant des arrêts à Patara, Bodrum, au lac de Bafa, et enfin à Ephèse. Le fameux site antique ! Ça promet d’être incroyable.

Direction ensuite Ankara, capitale de la Turquie, avec une halte à Pamukkale. Et évidemment, on a gardé le meilleur pour la fin. Vous avez deviné ? Et oui, Istamboul ! Impossible d’estimer combien de temps on y restera tant il y a de choses à voir.

Il sera alors temps pour nous de mettre les voiles à l’ouest vers la Bulgarie, notre prochaine étape. Nous passerons la frontière à Kapıkule Sınır Kapısı, près d’Edirne. Voilà pour notre étape au pays du Loukoum !

Les Incontournables de Turquie

Istamboul

Tellement de choses à voir à Istamboul (Istanbul). Véritable carrefour des religions, la ville présente de nombreux édifices de différentes croyances : l’église Saint-Sauveur-in-chora, la mosquée bleue, église Sainte-Sophie, ou encore la Mosquée de Sokollu Mehmet Paşa. Les visites des Palais de Dolmabahçe ou de Topkapı, de la citerne basilique (pouvant contenir jusqu’à 80 000m3 d’eau), de la tour de Galata ainsi que la déambulation sur l’avenue İstiklâl Caddesi, sont incontournables. Tandis que le bazar égyptien et le Grand bazar ravissent les amoureux de parfums exotiques. C’est sans oublier le Bosphore, fleuve majestueux bordé de palais, haut lieu de contemplation.

Ankara

Perdue au milieu des steppes, la capitale turque est un bijou d’urbanisme à l’européenne. La ville est bardée de larges avenues, de jardins et d’étangs. Progressivement, elle est devenue une mégalopole de 3,5 millions d’âmes. Avec son musée des civilisations anatoliennes, son mausolée Atatük, et ses Gecekondu, la ville d’Ankara est un passage obligé. Certes, moins magique qu’Istamboul, mais tout de même magnifique.

Antalya

Antalya est sans doute l’unes des plus charmantes villes de Turquie. Ses anciennes maisons turques, son cadre idéal sur la côte méditerranéenne ainsi que la beauté des monts Bey Daglari qui l’entourent font d’Antalaya un petit coin de paradis sur terre. De plus, c’est un bon point de départ pour se rendre aux sites de Termessos et Aspendos.

Voyage en Turquie, Derviches tourneurs
©https://www.geo.fr/voyages/voyages-geo/turquie-sivas-perle-de-l-anatolie/les-derviches-tourneurs
Konya

Située au cœur des steppes d’Anatolie, Konya est une ville sainte qui attire de nombreux pèlerins. Elle abrite des dizaines d’édifices religieux importants. Mais c’est aussi la capitale des derviches tourneurs. Quésaco ? Il s’agit de croyants appartenant à l’ordre musulman soufi appelé Mevlevi. Ils sont connus pour leur danse sacrée où les participants donnent l’impression d’être des toupies.

Cappadoce

La Cappadoce est une région, ou plutôt une vaste étendue de steppes semi-arides. Qu’est ce qui fait la beauté du lieu ? Ses cheminées de fée, ses monastères aux dimensions impressionnantes, ses petites rivières qui ont creusé leur lit ça et là. Vous l’aurez compris, on va dans la Cappadoce pour y admirer des paysages incroyables.

Voyage en Turquie, région de Cappadoce
© Bonnie & Klyde
Lac Bafa

Véritable paradis pour les randonneurs, le lac Bafa abritent des trésors archéologiques ainsi qu’une faune incroyable. On peut notamment y admirer des flamants roses ainsi que des pélicans.

Nemrut Dagi

S’il ne fallait choisir qu’un site à visiter en Turquie, ça serait celui-ci. Il est simplement grandiose. Mais alors de quoi s’agit-il exactement ? Au sommet d’une montagne, perché à 2150 mètres d’altitude, des statues monumentales gisent au sol. Elles représentent les visages de cinq divinités que le roi Antiochos a fait sculpter. Comme tout site populaire, nombreux sont les visiteurs. C’est pourquoi, on privilégiera une visite le matin pour éviter le flot de touristes mais aussi y admirer les premiers rayons du soleil.

Voyage en Turquie, site archéologique d'Ephèse
©https://fr.wikipedia.org/wiki/Site_arch%C3%A9ologique_d%27%C3%89ph%C3%A8se#/media/Fichier:Ephesus_-_Celsus_Library.jpg
Éphèse

Difficile de croire qu’Ephèse fut un port de commerce pendant un temps. Pourquoi ? Parce qu’aujourd’hui la mer s’est retirée 🙂 La ville est surtout connue pour abriter les ruines du temple d’Artemis, autrefois une des 7 merveilles du monde. La ville est incroyable avec ses monuments imposants, les petites rues de sa vieille cité et sa grotte des sept Dormants. On notera aussi que le cadre est magnifique car la ville est entourée de collines peuplées d’oliviers.

Aphrodisia, Mira et d’autres sites

Ce site archéologique est sublime et déambuler là bas au petit matin est magique. Il doit son nom à Aphrodite, la déesse grecque de la beauté et de l’amour.

Le parc national de Dilek, Troie, Mira et ses tombes troglodytes dans la falaise.

Île de Kekova

L’ile de Kekova vaut le coup pour les amateurs de farniente en bord de plage. Elle regorge de petites criques aux eaux cristallines ainsi que de petits ports. De plus, les ruines semi-immergées ajoutent un charme intense à cette île.

Pamukkale

Voilà une curiosité géologique d’une beauté incroyable. Aussi appelé « le château de coton », le site de Pamukkale est constitué d’une succession d’empilements de bassins naturels. Comment cela s’est-il produit ? Et bien, il semblerait que les sources d’eau chaudes, chargées de calcaire, aient au fil du temps créer ces sortes de vasques blanches. Très impressionnant.

Voyage en Turquie, région de Pamukkale
© Bonnie & Klyde
Patara

Patara est un ancien port devenu village. Mais c’est surtout une des plus belles plages de Turquie avec ses magnifiques dunes de sable fin. Le lieu abrite aussi un site antique avec un arc de triomphe et un amphithéâtre. On peut y admirer les ruines d’un ancien phare, c’est absolument magnifique.

Pergame

Pergame est une petite ville charmante qui plaira particulièrement aux amateurs de sites archéologiques. En effet, la ville en abrite deux : l’Asclépieion et l’Acropole.

Voyage en Turquie, site archéologique de théatre de Pergame
©https://www.google.com/imgres?imgurl=https%3A%2F%2Fupload.wikimedia.org%2Fwikipedia%2Fcommons%2F5%2F5b%2FTheatre_of_Pergamon.jpg&imgrefurl=https%3A%2F%2Ffr.wikipedia.org%2Fwiki%2FTh%25C3%25A9%25C3%25A2tre_de_Pergame&tbnid=IqUofLz6ndoq-M&vet=12ahUKEwiG86HFztzlAhUgzIsBHadRDQsQMygNegUIARDwAQ..i&docid=f-qxhwRaYwioPM&w=4529&h=3047&q=turquie%20pergame&client=firefox-b-d&ved=2ahUKEwiG86HFztzlAhUgzIsBHadRDQsQMygNegUIARDwAQ
Termessos

Perché à 1600 mètres d’altitude, le site de Termessos est un des sites archéologiques les plus sauvages de Turquie. Il est isolé en plein montagne, entouré de denses forêts. Même s’il est populaire, son histoire détaillée présente encore des parts de mystère.

Voyage en Turquie, ville Balıklıgöl-Şanlıurfa
©http://www.ataturquie.fr/turquie-balikligol-sanliurfa-une-destination-incontournable-en-automne/
Voyage en Turquie, Balikli-Gol-in-Sanliurfa
©https://sites.google.com/site/evasionetvoyage/urfa-la-ville-des-prophetes
Şanlı Urfa

Une des plus vieilles villes que l’histoire est connue. Elle a vu passé les Byzantins, les Perses, les Turcs, mais aussi les Arabes. Autant dire que son patrimoine culturel est intensément riche. De nombreux Turcs y viennent en pèlerinage. Il faut dire que, selon la légende, les prophètes Abraham et Jacob seraient passés dans la ville… On ne manquera pas de visiter le bazar, avec ses parfums et ambiances locales, ainsi que le jardin du Gölbasi avec sa fontaine et ses carpes.

Mont Ararat (région d’Erevan)

Bien que située en Turquie, cette montagne est le symbole national de l’Arménie. Le mont Aarat est le point culminant sur les terres turques, atteignant 5 146 mètres d’altitude. Notez qu’il s’agit ni plus ni moins d’un volcan inactif ! La légende voudrait que l’arche de Noé s’y soit perchée.

Voyage en Turquie, mont Ararat
© Bonnie & Klyde
N’hésitez pas à nous contacter, et à nous faire part de vos connaissances pour préparer au mieux notre aventure. Et surtout, bonne route à tous !!
>> Lire l’article sur les infos pratiques pour préparer votre voyage en Turquie (visa, vaccin, budget…)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :